Reconversion : cette plombière a du style

Actu 8
0

Article paru sur le Parisien Economie – le 8 Mai 2017

 

REBONDIR. Passée par Dior et Jennyfer, Nathalie Lafoux, ancienne styliste, a fondé une entreprise de plomberie. Elle a réussi à se faire une place dans un milieu très masculin…

« Je crée, donc je suis. » La formule résume bien la carrière professionnelle de Nathalie Lafoux, créatrice de pulls, robes et chaussettes, pour Jennyfer ou Etam, reconvertie dans la plomberie. Avant de fonder son entreprise de salles de bains sur-mesure, la Francilienne a douté. En témoigne son expérience chez Dior : « J’avais plus l’impression de me battre en interne que de faire mon métier. Les femmes sont méchantes et perverses, je n’étais pas dans une équipe. »

 

A 40 ans, elle quitte la planète mode : « Je ne me suis jamais sentie chez moi dans le prêt-à-porter. » La transition se fait en douceur. Les allocations-chômage s’ajoutent au salaire confortable de son mari, cadre chez Publicis. Le temps de se lancer, sans expérience, dans la rénovation d’un appartement parisien, qu’elle acquiert lors d’une vente aux enchères.

 

En parallèle, Nathalie apprend la théorie avec « des bouquins et des cassettes vidéo », ou au Bricolo café, espace de rencontre pour bricoleurs au sous-sol du BHV à Paris. « J’étais la seule femme, il y avait une sorte de mépris », se souvient-elle.

 

Une vocation

 

Pendant les travaux, c’est dans la salle de bains que Nathalie s’éclate le plus : « C’est un lieu qui me parle. Je peux jouer avec des petits espaces, les rendre pratiques. » Comme « le coeur de la salle de bains, c’est la plomberie », Nathalie cherche alors une formation. Mais galère, notamment auprès de l’Agence nationale pour la formation professionnelle (Afpa) qui lui ferme la porte. Motif : le secteur s’ouvre en priorité aux personnes handicapés, pas aux femmes. Un an plus tard, elle décroche finalement un Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) « installateur sanitaire », via le réseau Greta (groupement d’établissements pour la formation des adultes).

PUBLICITÉ

 

Seule femme dans une classe de 22 élèves, la mère de famille perturbe le personnel dans la PME qui l’embauche : « Le directeur de fabrication était désemparé. Il ne me regardait pas dans les yeux. »

Un coup de pouce de 6 000 €

Trois ans plus tard, l’ouvrière signe une rupture conventionnelle, puis se met à son compte, en portage salarial. « L’entreprise qui m’employait me rémunérait en fonction de mon chiffre d’affaires. Ce n’est pas intéressant dans le bâtiment. Mon employeur gagnait plus que moi. » Mais l’expérience lui permet de développer une clientèle. Idéal pour créer Les salles de bains de Nathalie, sa société qu’elle dote d’un capital de 10 000 €. Auxquels s’ajoute « un coup de pouce » de 6 000 € obtenu lors d’un concours régional dédié aux entrepreneures, dans la catégorie « métiers non traditionnellement féminins ».

Nathalie consacre aujourd’hui la plupart de son temps à la gestion de l’entreprise, même si elle retourne parfois sur le terrain pour épauler ses trois ouvriers, rémunérés entre 1 700 € et 2 000 € net. « C’est grâce à vous que j’ai acheté une maison », lui a récemment confié l’un d’eux. Une fierté pour cette cheffe d’entreprise qui n’a jamais abdiqué. Et a gagné le respect de la profession.

  Le Parisien Economie

Lire l’article sur Le Parisien Economie

 

Actualités similaires

  • Jan 1, 1970
    Valoriser toutes les formes…

    Extrait du Courrier de l'Ouest - 19 Mai 2017   A la tête du groupe de recrutement Actual (850 salariés, 475 M€ de chiffre d’affaires), Samuel..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Travail indépendant : un…

    Article paru sur Economie Matin - 12 Mai 2017   Parmi toutes les voies explorées pour lutter contre le chômage, il en est une si..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Le portage salarial, tremplin…

    Article paru sur le Journal du Net - le 5 Mai 2017   Libérer l’initiative individuelle Devenir son propre patron est un choix de carrière..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Le portage salarial devient…

    Article paru sur les Echos - le 26 Avril 2017   Plus souple que le salariat et plus sécurisant que le travail indépendant, il séduit..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Le secteur du portage…

    Article paru dans l'Express - le 23 Mars 2017   Une convention collective a été conclue mercredi pour "sécuriser" l'exercice du portage salarial, dispositif à..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Création d’entreprise : testez…

    Extrait d'article paru dans Capital - le 20 Février 2017   Vous voulez effectuer un vol d’essai avant de créer votre boîte? Cette formule, qui..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Quand le portage salarial…

    Article paru sur Entreprendre - le 19 Janvier 2017   Indépendants, Freelances, Auto-entrepreneurs, RSI… aujourd’hui nous sommes inondés de ces termes tantôt franco-anglais, tantôt siglés,..

    0 Lire plus
  • Jan 1, 1970
    Le portage salarial en…

    Article paru sur le Figaro - le 22 Juin 2016   Troisième voie entre salariat et entrepreneuriat, cette nouvelle forme de travail permet de créer..

    0 Lire plus

Laisser un commentaire