À qui s’adresse le portage ?

Le portage salarial a la particularité singulière de convenir à tous les statuts, eh oui ! Que vous soyez à la recherche d’un emploi, encore en poste, jeune diplômé, étudiant ou même autoentrepreneur, tant que votre volonté est de travailler de façon autonome tout en bénéficiant du statut de salarié, alors le portage salarial est fait pour vous ! Abordons ensemble différents cas de figure :

 

Etudiant ou jeune diplômé ? Ce n’est pas forcément ce à quoi l’on pense pour débuter sa carrière, et pourtant ! Ce nouveau mode de travail vous permettra de profiter d’une totale indépendance tout en développant vos compétences pour votre projet professionnel. Envie d’évoluer davantage ? Vous avez également accès à de nombreuses formations !

 

Salarié ? Vous pouvez, selon le cadre légal (clause d’exclusivité, demande d’autorisation de cumul d’activités), cumuler plusieurs emplois et ainsi percevoir un revenu complémentaire à votre première profession. La différence ? IPS se charge de toutes les contraintes administratives pour vous permettre d’être totalement autonome. Résultat ? Vous optimisez votre temps de travail et gérez sans aucun problème vos deux activités.

 

A la recherche d’un emploi ? Le portage peut être un véritable tremplin pour trouver plus rapidement un nouvel emploi tout en continuant à percevoir votre allocation chômage. Vous êtes le seul décisionnaire de votre carrière et avez toutes les cartes en main pour réussir !

Senior ? Trop vieux pour travailler et trop jeune pour la retraite ? Cassons les  clichés ! A l’origine, le portage salarial a été créé pour aider les cadres en fin de carrière et ceux qui ont été touchés par le chômage. Ainsi, grâce au portage, vous pouvez poursuivre une activité professionnelle tout en apportant vos compétences et votre expertise à l’entreprise cliente. Le plus : vous continuez de cotiser et avancez paisiblement vers la retraite.

 

Retraité ? Il n’est jamais trop tard pour retourner à la vie active ! Vous pouvez continuer à exercer une activité salariée tout en cumulant votre pension de retraite. Seules conditions : avoir l’âge légal du départ en retraite, avoir validé le nombre de trimestres de cotisation nécessaires ou bien avoir atteint l’âge nécessaire, pour disposer du taux plein automatique.

 

Chef d’entreprise ? Vous pouvez développer votre activité de services – intellectuels* uniquement – sans aucune contrainte : il n’y a pas de chiffres d’affaires minimum ou maximum à réaliser, vous choisissez votre clientèle et organisez vous-même votre planning. Vous êtes à la fois patron et salarié car vous bénéficiez des nombreux avantages de ce statut (retraite, assurances, chômage, mutuelle et prévoyance, sécurité sociale).

 

Freelance (EI, EURL, autoentrepreneur…) ? Si vous n’avez pas besoin de structure pour démarrer votre activité alors choisissez le portage salarial, et évitez la lourdeur administrative ! Vous bénéficierez d’une protection sociale et de l’assurance chômage, vous ne prendrez aucun risque grâce à notre assurance RCP, et bien d’autres avantages encore ! Dites stop à la routine « métro, boulot, dodo ».

*Métiers et activités non-autorisés avec le portage salarial : métiers réglementés (métiers de la santé, architectes, experts-comptables, avocats, notaires), métiers du bâtiment (ouvriers, maçons, peintres), métiers de services à la personne et activités manuelles et artisanales.